Il y a 4 ans, addactis® et son équipe d’actuaires français ACTUARIS avaient pronostiqué une finale Allemagne – Argentine et la victoire des allemands.

Cette année, la même équipe relance ses simulations avec l’espoir de réitérer la performance de 2014.

Après 5 millions de simulations réalisées avec le logiciel addactis®Modeling, la méthode annonce :

  • le Brésil vainqueur (16,6%). L’Allemagne, tenante du titre, reste bien positionnée (15,3%) suivie de la France (13,7%) et de l’Espagne (12,6%). Pour clore le top 5, l’Argentine, finaliste en 2014 avec 10,2% de chance.
  • La finale la plus probable est Brésil – Allemagne (5,49%) devant Brésil – Espagne (4,59%) et France – Allemagne (3,88%).
  • Grâce aux résultats fournis par les modèles stochastiques, tout le monde peut comparer son intuition à une projection actuarielle. Il est facile de vérifier la probabilité pour une équipe nationale d’atteindre chaque étape de la compétition (ou d’être éliminé…). De nouvelles simulations seront effectuées à la fin de cette première phase pour affiner les prédictions avant le début des 8èmes de finale.

« Je suis très fier de notre équipe et de sa capacité à modéliser non seulement l’assurance mais aussi une chose imprévisible comme le sport! Le succès des prédictions qu’ils ont faites la dernière fois était tellement incroyable! En ce qui concerne le football, la puissance du logiciel addactis® Modeling nous permet de modéliser chaque jeu et chaque partition. Nous attendons avec impatience le début du calendrier global pour vérifier une fois de plus la pertinence des modèles. Le futur vainqueur et tous les résultats de ses matchs ont nécessairement été simulés, reste à savoir quel scénario va se dérouler, cela laisse alors place à l’intuition des experts sportifs, qui pourraient aussi être actuaires …  » déclare Pascal MIGNERY, Actuaire et CEO d’addactis®.

 

A propos de la méthode actuarielle

L’approche actuarielle mise en œuvre repose sur des théories mathématiques très différentes des statistiques utilisées par les parieurs professionnels ou amateurs. Plutôt que de chercher le résultat le plus probable de chaque match et d’en déduire les qualifiés au fur et à mesure, les actuaires simulent plusieurs millions de scénarii possibles, par l’application du modèle Monte Carlo par chaînes de Markov – et l’utilisation du logiciel ADDACTIS® Modeling. Un modèle simulatoire passe en revue tous les cas possibles du futur et des critères utilisés. Ce type de modèle impose toutefois de disposer d’un logiciel spécifique suffisamment puissant pour calculer des millions de championnats à la minute.

Retrouvez le Communiqué de Presse et les résultats ici (en anglais)